Introduction

 

Je veux vous parler de la façon d’écrire un livre parce qu’on me pose souvent cette question maintenant que j’ai écrit quelques livres.

Que vous soyez auteur confirmé ou débutant, vous conviendrez avec moi que l’on peut tous s’améliorer et perfectionner son style d’écriture.

Le but est de publier son livre une fois écrit afin de gagner de l’argent grâce à sa diffusion, n’est-ce pas ?

Pour se faire, il est important de le terminer. Logique.

Seulement, beaucoup d’auteur confirmé ou débutant procrastinent. Moi aussi, j’étais dans ce cas, avant.

On commence à écrire un livre et on ne le termine pas. Pourquoi ?

Souvent parce qu’on est perfectionniste ou que dans notre esprit on voit la chose comme un travail monumental, focalisé sur la montagne plutôt que de procéder par étapes, jour après jour, pour la gravir.

Et parce que  bien souvent, il nous manque un planning d’écriture pour nous organiser.

Je vais dans cet article vous aider à ne plus procrastiner et vous donner des conseils pour aller jusqu’au bout de votre ouvrage.

Je vous démontrerai pourquoi il est important de couper court avec vos blocages tels que la peur ou le perfectionnisme, les 2 plus gros défauts qui ne vous permettent pas de réaliser des ventes et vous éloigne de votre but.

Puis je vous donnerai quelques outils pour vous aider et faciliter votre travail. Vous permettant d’atteindre votre but : le terminer.

 

Comment arrêter de procrastiner ?

 

Tout d’abord, il nous faut définir ce qu’est procrastiner : procrastiner, c’est sans cesse remettre à plus tard quelque chose que l’on devrait faire.

La raison principale à la procrastination est la façon dont on voit la chose à accomplir comme énorme voire interminable.

On associe ce qu’on doit faire à de la pénibilité, de la peur ou de l’ennui. Et c’est pour ça que l’on ne le fait pas.

Ici dans le cas de quelqu’un qui commence à écrire, ce qui le fait procrastiner est le fait qu’il regarde l’écriture de son livre comme un exploit qu’il aurait à faire en une seule fois !

La peur s’empare de lui et la tâche semble alors trop dure à atteindre. Raisonnez-vous !

Qui vous a dit que vous allez devoir passer les 3 prochains mois assis devant votre ordinateur sans bouger à devoir écrire  jusqu’à ce que vous ayez fini de rédiger la dernière ligne?

Personne ! D’ailleurs, cela ne se passe pas comme ça en réalité ! Vous voyez donc à présent que votre peur est irraisonnée.

Aussi, pour arrêter de procrastiner, commencez par changer votre état d’esprit. Décompenser l’écriture de votre livre en tâches plus petites et plus atteignables.

Par exemple, vous pouvez vous fixer l’objectif d’écrire une ligne par jour ou un paragraphe par jour voire un chapitre si vous êtes plus inspiré.

Ou décider d’écrire 1000 mots par jour. Le choix vous appartient

Cela vous semble beaucoup plus facile à réaliser à présent, n’est ce pas?

Il n’y a rien de plus facile.

Et la feuille blanche devant vous, ne vous mangera pas ! Retenez ceci : Un livre n’est que le total de feuilles blanches que l’on s’est amusé à remplir !

Avez vous remarqué que j’ai employé le terme “amusé”. Oui. Et c’est exactement le terme qu’il convient d’employer !

Si vous avez décidé de devenir auteur, écrire un livre devrait être quelque chose d’excitant, quelque chose que vous avez plaisir à faire sinon posez-vous des questions.

Il se peut que le métier d’auteur ne soit pas votre vocation.

Deuxièmement, instaurez-vous une routine d’écriture quotidienne. J’en ai parlé dans l’article précédent.

Mais c’est la seule manière efficace pour travailler sérieusement et ne plus procrastiner.

Écrivez de préférence le matin, ainsi vous ne pourrez pas remettre au lendemain, ce que vous avez à faire.

Et surtout associer le fait d’écrire à un plaisir. Encouragez-vous chaque jour et félicitez-vous pour le fait de poursuivre votre routine d’écriture.

 

Pourquoi est-il important d’en finir avec le perfectionnisme ?

 

Vous retiendrez l’expression qui dit : “Mieux vaut fait que parfait !”

Qu’est ce que cela signifie?

Et bien, le temps que vous passez à rêver de votre livre parfait ou de corriger les soit-disants défauts de votre livre, pendant ce temps vous n’avancez pas jusqu’à le terminer.

Ce qui signifie que vous restez là dans un souci de perfection avec une oeuvre inachevée, non disponible à la commercialisation et qui ne vous rapporte pas d’argent.

“Mieux vaut fait que parfait !” est ce qu’applique toutes les entreprises aujourd’hui.

D’abord, elles sortent un produit puis ensuite, elle l’améliore. Pour vous donner un exemple, je vais prendre le cas de Windows.

Depuis, la création de ce logiciel, tous les ans sort une nouvelle version.

Autre cas, celui des Smartphones, là aussi, tous les ans , il y a une nouvelle version disponible sur le marché par les grandes marques.

Le perfectionnisme, tout de suite, alors que vous n’avez pas fini votre oeuvre, vous bloque et vous empêche de terminer.

Mon conseil est le suivant : écrivez votre livre complètement. Sortez une première version puis améliorez-le.

C’est exactement ainsi que j’ai procédé avec mon premier roman Neurosciences Crime & Corruption dont j’ai sorti la première version

en Août 2016. Puis, je l’ai retravaillé et ai commercialisé la toute dernière version.

Pensez vous que j’aurai pu réaliser des ventes si je n’avais pas sorti la version Alpha et que je voulais toute suite la perfection?

Souvenez-vous, trop de perfectionnisme vous éloigne de votre but et ne vous permet pas d’avoir un produit à vendre.

Pourquoi ne pas faire ce qui marche? Comme les grandes entreprises, sortez une première version puis améliorez-la au fur et à mesure. C’est aussi simple que ça.

 

Mes conseils pour aller jusqu’au bout de l’écriture

 

Aussi, pour achever l’écriture d’un livre, il n’y a pas de secret. Instaurez-vous une routine d’écriture.

Ne faites pas tout d’un coup. Car vous vous démotiverez et accumulerez une très grande fatigue.

Facilitez-vous les choses. Tous les jours, avancez à votre rythme grâce à une routine d’écriture.

Ayez un plan d’ensemble du livre pour savoir où vous allez au fur à mesure que vous progresser dans l’écriture.

Préparez chaque jour l’idée principale à développer pour le jour suivant. Que ce soit pour un paragraphe ou un chapitre. Ainsi, vous ne vous tiendrez pas interdit devant une feuille blanche.

Car vous savez où vous allez et savez quoi développer.

 

Quelques outils pouvant vous aider à écrire

 

Aujourd’hui, à moin d’être muni d’un très ancien mobile, tous les portable disposent d’un enregistreur vocal ou dictaphone.

Quand vous ne pouvez pas vous asseoir devant votre ordinateur, il vous suffira de vous enregistrer puis d’utiliser un logiciel de transcription.

Recordense est un très bon logiciel sur le marché et il est gratuit. Vous pouvez même le connecter à votre Drive !

Par contre, il ne vous permettra pas de retranscrire votre enregistrement vocal en texte mais vous permettra de réduire le débit de votre audio, de tel sorte que vous le tapiez.

Un autre Outil que je vous recommande, c’est la fonction Voice typing du Drive dans Tools ou Outil. Cette fonction vous permettra de dicter votre texte. Bien entendu, la retranscription n’est pas parfaite mais, cela aide grandement.

Un autre logiciel, bien utile, c’est Dragon Naturally Speaking. Ce logiciel apprend de plus en plus comment vous parlez afin de retranscrire votre dictée de mieux en mieux.

 

Conclusion

 

Être auteur s’apprend tous les jours. Vous n’avez pas besoin de faire parfait tout de suite.

Et comme dit l’expression : “C’est en forgeant que l’on devient forgeron.” Nul besoin de perfection.

Et bien, aujourd’hui, les gens qui vont vous lire aiment suivre votre progression.

Votre évolution : écrire ligne après ligne, paragraphe après paragraphe, chapitre après chapitre et un livre après l’autre.

Inutile de vous mettre la pression. Instaurez votre routine d’écriture et tout ira bien.

Achevez votre livre et surtout prenez le temps de savourer votre victoire. Cela est important.

Focalisez vous sur votre réussite. Voyez-vous en train de finir la dernière ligne et ressentez cette sensation d’accomplissement.

Encouragez-vous tous les jours, soyez votre propre coach et sachez vous accorder des moments de détente et de plaisir juste après.

Ecrire un livre est une aventure passionnante que vous devriez vivre avec enthousiasme et non une tâche rébarbative et soporifique.

Cela ne tient qu’à vous.

J’espère qu’après avoir lu cet article, vous ne verrez plus les choses sous le même angle et vous sentirez prêt à relever le défi d’écrire votre livre.  


Aminova Garçon
Aminova Garçon

Auteure, coach, conférencière, Aminova Garçon est aussi diplômée en biologie et membre de Pacts, International. Après plus de 10 ans de recherches dans le développement personnel, le coaching et les neurosciences, Aminova nous offre à travers des conférences qui font venir des participants du monde entier, un coaching qui transforme la vie des gens et des publications appréciées dans toute l’Europe, une expertise rare dans le monde francophone.