1-Ecrivez depuis votre Drive

 

Je vous recommande fortement d’écrire sur Google Drive depuis votre espace gmail pour trois raisons. La première étant que vous pouvez écrire partout et accéder à vos informations depuis votre tablette, votre Mac ou PC ou n’importe quel autre ordinateur.

 

La deuxième raison est pour la sauvegarde instantanée de vos données évitant ainsi la perte de votre travail pour quelques motifs que ce soit : un bug informatique, une panne de courant, l’oubli de sauvegarder au fur à mesure votre travail, etc…

 

La troisième raison est la possibilité de retrouver votre travail et de le reprendre même des années plus tard. Ainsi, vous ne commencerez jamais de zéro.

 

2- Faites un synopsis

 

Une fois que vous avez cerné le thème de votre ouvrage, il vous faudra écrire un résumé général ou synopsis de l’oeuvre ainsi qu’une brève conclusion. Pour y parvenir votre synopsis devra répondre aux questions suivantes :

 

  • Qui ?
  • Quand?
  • Quel événement?
  • Où?
  • Quel est le sujet traité?

 

Si vous avez un livre pratique, vous répondrez aux questions suivantes :

 

  • Pour qui?
  • Quoi?
  • Pourquoi?
  • Où?
  • Quand?
  • Comment?

3- La préparation

 

Pour une écriture réussie, je vous conseille de commencer par une préparation minutieuse du terrain. C’est sans aucun doute le plus gros de votre travail. Pour certains auteurs, la préparation demande des mois voire des années avant d’écrire un livre comme c’est par exemple le cas de Bernard Werber.

 

S’il s’agit d’un livre pratique, je vous conseille tout d’abord de regrouper l’ensemble de toutes les idées que vous aimeriez partager puis dans un second temps, de  procéder à un classement.

 

Constituez-vous au fur à mesure un glossaire de tous les termes techniques employés dans votre domaine et que vous aborderez dans l’ouvrage.

 

Pour les auteurs de roman, dresser le portrait détaillé de chacun de vos personnages. Ce portrait devra comporter :

 

sa civilité (prénom, nom, âge, sexe)

 

ses caractéristiques physiques (si votre personnage est Noir, Blanc, Asiatique, etc… S’il a un signe particulier comme des tâches de rousseurs, un tatouage, des lunettes, porte la barbe, etc…)

 

ses caractéristiques psychologiques (s’il est introverti ou à l’inverse extraverti, s’il est animé par la justice ou la soif de pouvoir ou d’argent, s’il est altruiste, généreux, etc…) : vous définirez sa vision du monde.

 

ses habitudes (s’il fume, passe prendre un verre après le travail, va nager et à quelle fréquence, etc…)

 

son enfance (si nécessaire)

 

son milieu social

 

ses liens avec certains personnages-clés ou l’ensemble des personnages

 

son statut (s’il est un personnage-clé ou un personnage secondaire)

 

son futur (est ce qu’il va vivre ou mourir, quelle sera son destin? )

 

ce qu’il incarne (le message ou la valeur qui se cache derrière ce personnage)

 

Tout ce déblayage vous permettra de dresser plus facilement un arbre généalogique des personnages avec une intervention harmonieuse, sans couac à leur sujet, au fur à mesure de l’écriture du livre. Par exemple : Sandrine, 37 ans, devient Séverine à la trentième page.

 

Pour le livre pratique, je vous conseille de faire la liste des thèmes ou thématiques que vous souhaitez aborder dans votre ouvrage et de procéder à un classement pour ainsi obtenir  l’ensemble de vos chapitres et pouvoir démarrer l’écriture de l’ouvrage avec facilité.

 

4- Les lieux

 

Je vous conseille si vous citez des lieux réels de vous documenter à ce propos afin d’avoir des pages descriptives fidèles aux originaux. Instaurez y toujours un cadre et une atmosphère.

 

Faites en sorte de rendre les lieux vivants et non figés comme sur du papier glacé. Bien entendu, tout dépendra du style que vous adopterez. Mais sachez que les lecteurs accrochent bien plus avec la description d’un lieu empreint de caractère et non de la description pure et dure.

 

Voici un exemple tiré de mon livre Neurosciences Crime & Corruption – White Mind Distortion, page 174 :

 

“Dans cette cour d’hôpital à l’espace étendu, aménagée de parterres de fleurs au gazon soigneusement entretenu, quelques badauds : des patients, le plus souvent accompagnés de visiteurs, se promenaient çà et là, tandis que d’autres discutaient tranquillement sur les quelques bancs qui longeaient l’allée donnant accès aux ambulances de l’établissement. Veillés par de vieux chênes majestueusement dressés dont le vent agitait doucement le feuillage. Il se mit en marche, le pas pressé, avec les deux mains en poches.”

 

Si votre roman décrit des mondes imaginaires, vous devrez alors faire une fiche des lieux avec leurs caractéristiques.

 

Une fois que vous avez complété tous ces aspects, organisez vos chapitres grâce à des minis résumés de chapitre. Ceci vous permettra entre autre de ne pas vous retrouver devant une page blanche sans savoir quoi écrire.

 

5- L’Ecriture

Pour l’écriture de votre ouvrage maintenant que vous avez organisez chaque partie,il n’est pas nécessaire de commencer par le début jusqu’à la fin. Le plus simple est de rédiger la partie qui vous intéresse ou vous vient en tête et que vous avez envie de développer.

 

Ne vous tracassez pas si telle partie n’est pas finie et que vous en développiez une autre parce que c’est ce que vous voulez écrire. Écrivez, c’est tout. Petit bout par petit bout s’il le faut.

 

Mais ce qui est certain, c’est que peu importe si vous écrivez quatre à dix pages d’un coup parce que vous êtes très inspiré ou seulement un paragraphe par ci par là, chaque jour. L’essentiel est que, mine de rien, vous avancez quand même et c’est vraiment le plus important.

 

Aussi, soyez concis. Ne faites pas des phrases trop longues afin de faciliter la compréhension de tous. Evitez le plus possible l’utilisation de termes trop pompeux. Adoptez un style direct et dynamique. En un mot restez simple.

 

Un autre point important que l’on oublie souvent de rappeler est que lorsque vous écrivez, vous devez aimer ce que vous rédigez. Un livre ne saurait être bon si vous n’aimez pas ce que vous y dites.

 

6- L’introduction du livre

 

Pour que le livre accroche, il faut savoir soigner votre entrée. Celle-ci doit donner l’envie au lecteur de poursuivre la lecture afin d’en apprendre davantage.

 

Aussi, je vous conseille de commencer avec quelque chose qui le surprendra et lui procurera l’envie de découvrir. Pour ne pas rater votre introduction, je vous déconseille de commencer par de la description narrative.

 

Instaurez de préférence, un premier contact avec un de vos personnages dans un contexte particulier, par exemple. Mais assez particulier pour frapper le lecteur et lui donner l’envie d’acheter votre livre.

 

Pour le livre pratique, votre entrée devra être agréable et conviviale. Il est primordial qu’elle accroche et séduise le lecteur. Permettez-lui de partir à la découverte et la pêche d’information que vous seul pourrez prodiguer de cette manière.

 

7- Le final ou conclusion du livre

 

Tout comme le début du livre, il est important de soigner son final. Aussi, il ne doit être baclé. Dans le cas d’un roman, je vous conseille d’y laisser une ouverture dans le cas où vous aimeriez en faire un tome 2 peu après.

 

Aussi, je vous suggère d’amener progressivement le lecteur au final du livre. Ne finissez pas votre livre en toute hâte, donnez assez d’élément à vos lecteurs pour qu’ils ne soient pas frustrés après avoir poursuivi la lecture tout ce temps. Autre suggestion : faites-en sorte que la fin ne paraisse pas trop évidente. Sachez créer un effet de surprise et conclure de manière originale.

 

Pour le livre pratique, je vous conseille d’y inclure une petite bibliographie afin de montrer que vous avez des sources solides et fiables. Cela ajoutera à votre crédibilité.

 

Le fait de citer l’oeuvre d’autres experts montre que vous avez une culture du domaine dont vous parlez. Cela ne peut être que bénéfique à votre succès.  

 

8- Le recueil de témoignages

 

Que ce soit pour un roman ou un livre pratique, n’hésitez pas à recueillir le témoignage de professionnels ou d’experts du domaine traité. En général, toute personne qualifiée et passionnée par son domaine aime qu’on la consulte.

 

Aussi, n’hésitez pas à mettre en avant le fait que leur nom figurera à la rubrique des remerciements de votre livre. Et bien entendu, à les remercier pour leur précieux témoignages, aides ou conseils, à la fin de l’entretien.

 

De plus, si vous n’avez pas le temps ou la possibilité de rencontrer des experts, Internet est un précieux outil pour rechercher les informations dont vous avez besoin.

 

9- Le titre du livre

 

Si vous avez procédé à la recherche de mots-clés et avez sélectionné le meilleur de la liste, faites-en sorte que votre titre contiennent ce mot-clé.

Aussi soyez original.

 

Votre titre pourra être une phrase ou quelques mots. Le plus important est qu’il intrigue assez pour que le lecteur ait envie d’ouvrir le livre et de découvrir de quoi il s’agit.

 

Bien entendu, il doit faire référence au thème du livre et ne doit pas être totalement décalé par rapport au contenu de l’ouvrage.

 

10- Relecture

 

Avant de confier votre manuscrit à un professionnel, je vous conseille vivement de le relire entièrement près de 3 fois minimum.

 

Cela vous permettra de corriger vous-même, certaines tournures de phrases et modifier certaines choses qui auraient besoin d’être améliorées.

 

Aussi pour la première lecture, ne relisez pas votre livre à chaud. Attendez quelques jours si vous venez à peine de le terminer pour le relire.

 

L’oeil aguerri, vous remarquerez plus d’éléments qui tendraient à être corrigés ou reformulés.

 

Procédez de la même façon pour la deuxième et troisième relecture : laissez passer quelques jours voire une semaine.

 

Si vous avez aimé tout ce que vous avez écrit durant la phase d’écriture, généralement après 3 fois, vous connaissez votre livre par coeur.

 

Et c’est une très bonne chose. Surtout, ne bâclez pas cette travail afin de faciliter l’étape de la correction.

 

Votre but est de voir paraître votre livre le plus tôt possible, sans bavures et fautes d’orthographe, n’est-ce pas? Voilà le but de la relecture.

 

11- La Correction

Ne passez pas par quatre chemin. Aujourd’hui, vous pouvez engager une personne qualifiée et professionnelle à faible coût notamment sur les site 5euros.com ou upwork.com


Aminova Garçon
Aminova Garçon

Auteure, coach, conférencière, Aminova Garçon est aussi diplômée en biologie et membre de Pacts, International. Après plus de 10 ans de recherches dans le développement personnel, le coaching et les neurosciences, Aminova nous offre à travers des conférences qui font venir des participants du monde entier, un coaching qui transforme la vie des gens et des publications appréciées dans toute l’Europe, une expertise rare dans le monde francophone.