Devant une difficulté, il n’est pas souvent facile de déplacer son regard afin d’en saisir l’opportunité cachée. Le plus souvent, l’on cale devant l’obstacle et il nous semble alors insurmontable.Nous sommes alors impressionnés voir figés devant l’obstacle. Pourtant, il est possible de trouver une issue positive devant chaque épreuve. Il suffit, comme Nelson Mandela, de partir gagnant.

Voyez-vous même ! Voici le décryptage d’un de ses adages que je trouve assez puissant. Il dit : “Dans la vie, je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.”

Dans la vie, nous ne devrions jamais partir avec une notion de perte, de manque ou d’impossibilité. Avoir à l’esprit que c’est le regard que l’on porte face à la situation, qui fera la différence est cruciale pour prendre la vie du bon côté et ainsi regarder le verre à moitié plein.

Avez-vous remarqué la bienveillance avec laquelle il se place et voit les choses ? Cela fait réfléchir, non.

Et vous, à quel point êtes-vous bienveillant avec vous-même? A quel point voyez-vous vos actes avec cette même bienveillance?

Mandela nous montre la voie. Il ne sert à rien de se blâmer, de s’auto-critiquer ou de se condamner sans cesse. Cela ne permet pas de changer sa perception de manière positive afin de nous montrer l’issue face aux difficultés.

Mais comment adopter le bon point de vue lorsque l’on bute devant un obstacle?

Regarder en quoi l’on va grandir, ce que l’on va gagner et apprendre va nous permettre d’adopter le bon point de vue.

Aussi, quand la vie vous semble injuste ou qu’une situation vous paraisse insurmontable, voire impossible : faire une liste de toutes les choses pour lesquelles l’on éprouve de la gratitude peut être très efficace. Car cela, vous permettra de lâcher-prise et de vous mettre en condition de bienveillance.

Se détendre en faisant quelque chose que vous aimez pourra vous aider grandement. Et le plus souvent, les solutions arrivent.

De même qu’observer le problème selon sa base et non son sommet peut également vous permettre d’agir avec plus de simplicité.

Voici également une très bonne méthode que j’ai souvent appliquée :

Pour se faire, vous aurez besoin d’une feuille blanche et d’un crayon.

Tracer 3 colonnes correspondant à :

  1. Le ou les problème(s) rencontré(s)
  2. Ce que vous pouvez faire pour y remédier
  3. Les solutions que votre ou vos action(s) vont apporter

Puis penchez-vous sur chaque rubrique. Le plus souvent, vous avez des solutions. La seule chose qui vous bloque ou vous empêche de passer à l’action : c’est le fait de ne pas visualiser vos idées de manière concrète sous vos yeux.

Bien entendu, vous avez également la possibilité de demander conseil à quelqu’un de fiable et en qui vous avez confiance. Mais je vous conseille de chercher au préalable quelques solutions par vous-même. Car n’oubliez pas que votre première ressource est vous-même.

Souvenez-vous qu’un problème de l’apparence d’une montagne n’est souvent fait que de petits obstacles mis bout-à-bout et qu’une action même minime a de l’impact sur le problème. Le fait même de percevoir la situation différemment a de l’impact et vous permettra de résoudre ce qui vous préoccupe.

Nova Garçon

 


Aminova Garçon
Aminova Garçon

Auteure, coach, conférencière, Aminova Garçon est aussi diplômée en biologie et membre de Pacts, International. Après plus de 10 ans de recherches dans le développement personnel, le coaching et les neurosciences, Aminova nous offre à travers des conférences qui font venir des participants du monde entier, un coaching qui transforme la vie des gens et des publications appréciées dans toute l’Europe, une expertise rare dans le monde francophone.