L’article traité aujourd’hui concerne une publication de John Mcmurtrey intitulé :  Remote Behavioral Influence Technology Evidence paru en 2003, disponible sur DeepBlackLies Website : www.deepblacklies.co.uk/remote_behavioral_techology.htm
dont la traduction française Preuve de l’Existence de Technologies de Manipulation du comportement à distance est disponible sur Blogspot au lien suivant :
http://lire-dans-les-pensees.blogspot.com/p/preuve-de-lexistence-de-technologies-de.html
Quoi de plus étonnant que la réalité effrayante du développement de ces technologies sous formes d’armes psychotroniques et leur perfectionnement depuis les années 40 ! John McMurtrey fait ici l’état des lieux de cette guerre psychologique déferlante par les ondes à l’encontre du genre humain, pour un contrôle absolu de la masse et une neutralisation de tous ceux et celles qui représenteraient une menace, même minime, de la concentration du pouvoir entre les mains d’un petit nombre. Secret ? Pour le commun des mortels, ces preuves le sont encore ! A l’heure du Laser Game, de la géolocalisation et du contrôle à distance de biens et d’objets connectés grâce à son Smart phone, serions-nous réellement dupe d’une telle machination, maintenu dans le train-train infernal du quotidien? Des esprits si préoccupés ou des corps si fatigués, traqués sans relâche afin de justifier de son existence tout entière ? Ces technologies sont passées au peigne fin par McMurtrey. Parler de chair de poule à ce stade est dépassé ! De la lecture de la pensée jusqu’à la transmission de voix par ultra-sons, tout y est décortiqué. La guerre des ondes 24h sur 24 et 7 jours sur 7, avec la conquête des esprits comme territoire d’invasion, pour un déploiement massif de ces armes silencieuses aux dégâts considérables, gagne du terrain sans que les plaintes des victimes ne soient prisent au sérieux ! Soit des “armes silencieuses pour une guerre bien tranquille”!

Les armes psychotroniques :

Il s’agit d’armes (Tesla) qui influencent le système nerveux avec des rayons non ionisants. La fréquence de résonance de l’ionosphère est presque identique à celle du cerveau humain. L’ionosphère est donc une onde porteuse parfaite à partir de laquelle on peut atteindre le cerveau sans changer la fréquence d’émission. C’est ce lien entre la sphère électromagnétique de la Terre et les fréquences de résonances du cerveau qui est à la base des armes stratégiques.
Richard Helms (ancien responsable de la CIA), a fait une déposition devant la commission Warren le 19/06/1964 :
“les soviétiques développent des armes sophistiquées qui leur permettront d’influencer le comportement de citoyens soviétiques, de façon à les mettre en harmonie avec les exigences du système politique. Cette technologie donne également accès au “codage” d’informations, dont le but est de manipuler la pensée du citoyen.”

Cas de découvertes et d’utilisations secrètes de ces ondes :
Signal de Moscou :
En 1962, en cherchant des “micros” dans l’ambassade américaine en URSS, les américains ont découvert un rayon d’ondes microélectriques dirigé sur l’ambassade. Ce dernier affecte le système nerveux, crée des maux de tête, une faiblesse générale, de la fatigue, des nausées, une irritabilité, des angoisses, des dépressions, une inhibition des capacités intellectuelles. (les révélations de Jack Anderson en 1972 ont permis de mettre la vérité à jour). Le personnel de l’ambassade américaine de Moscou détient le plus haut taux de cancer au monde. (D’après Z. Brzezinsky).

{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Signal d’Eugène (ville dans l’Oregon aux USA) :
Signal inconnu enregistré à 9000 m d’altitude. On a décelé la présence d’ondes électromagnétiques dans des zones d’habitation. Cela a créé des maladies mais l’affaire a été enterrée…

Charles Oleszycki, conseiller au ministère des affaires étrangères, département du contrôle des armes et du désarmement révèle dans son livre que le Département d’Etat a menti, qu’il est en réalité en possession de document sur les armes invisibles. Il ne pouvait ignorer les paragraphes secrets de l’accord SALT II, dans lesquels les soviétiques proposent d’interdire des armes à infrason, “les rayons de la mort” et toute arme électromagnétique dont le but est la manipulation biologique….

Extraits tirés du site : Le Nouveau Paradigme
http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-les-armes-psychotroniques-sont-des-armes-qui-influencent-le-systeme-nerveux-avec-des-rayons-non-ioni-118323444.html

Bien entendu, les Russes ne sont pas les seuls à employer ces technologies, l’Occident est tout aussi avancé et ne cesse de tester de telles armes sur sa population. L’extrait de ce site n’est qu’une illustration d’une guerre invisible des plus “insoupçonnées” mais tellement développée. Il ne s’agit nullement de propagande anti Russe.

L’atteinte du cerveau par des fréquences d’émissions volontairement induites pour nuire à autrui est au cœur de NCC. Le harcèlement électromagnétique ou le gang stalking à l’état pur est ce que vivent ces victimes au quotidien ! C’est d’ailleurs, le sujet que j’ai choisi d’aborder dans un roman haletant intitulé Neurosciences Crime & Corruption – White Mind Distorsion, basé sur l’article de John que je remercie grandement pour sa contribution et pour les nombreuses informations qu’il m’a spontanément apporté et dont je cite quelques passages.
https://www.amazon.fr/Neurosciences-Crime-Corruption-White-Distortion/dp/1534998632

Neurosciences Crime et Corruption
Disponible également en Espagnol sous le titre de Neurociencias Crimen & Corrupcion
https://www.amazon.fr/Neurociencias-Crimen-Corrupcion-White-Distortion/dp/153946671X
et d’ici peu en Anglais sous le titre de Neuroscience Crime & Corruption.

Je vous recommande vivement de lire l’article de John McMurtrey, si vous voulez approfondir le sujet. Cela vous aidera à comprendre la situation monstrueuse à laquelle est confrontée l’héroïne … De plus, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur Amazon s’il vous a plu.

Portrait et publications  de John McMurtrey

Un Master en Science, un parcours d’excellence dans le domaine médical, ce brillant scientifique indépendant a mené de nombreuses investigations, financé par l’association Christians Against Mental Slavery, sur des sujets brûlants qui manquaient délibérément de transparence. Couvrant un grand nombre de disciplines scientifiques allant de l’ingénieurie à la psychiatrie, ses recherches, publiées dans de sérieuses revues scientifiques, démontrent très clairement le développement et l’utilisation évidentes de technologies d’influence comportementale à distance.

Voici la liste de l’ensemble de ses publications. Publications dont nous ferons le tour prochainement dans Neuroscience Reality News :

Votre envoyé de NRN : Nova Garçon

Pour recevoir l’ensemble des prochains articles, merci de vous inscrire à notre newsletter :


Aminova Garçon
Aminova Garçon

Auteure, coach, conférencière, Aminova Garçon est aussi diplômée en biologie et membre de Pacts, International. Après plus de 10 ans de recherches dans le développement personnel, le coaching et les neurosciences, Aminova nous offre à travers des conférences qui font venir des participants du monde entier, un coaching qui transforme la vie des gens et des publications appréciées dans toute l’Europe, une expertise rare dans le monde francophone.